17/06/2002 | communication | PDF | imprimer | 

Ambroise (saint)

naissance vers 339 (Aurelius Ambrosius) à Trèves,décès 397 à Milan. Fils d'un préfet du prétoire pour les Gaules. Après ses études à Rome, A. entra dans la carrière des honneurs; vers 370, il est gouverneur de la province d'Emilie-Ligurie dont la capitale était Milan. En 374, à la mort de l'évêque arien Auxence, A. fut inopinément choisi pour lui succéder. Son épiscopat fut marqué par une intense activité pastorale dans tout le nord de l'Italie; il consacra Félix que la tradition considère comme le premier évêque de Côme, dont relevait une bonne partie du Tessin. L'influence d'A. ne se limita pas au sud des Alpes: Théodore, évêque d'Octodure (Martigny), fut aux côtés d'A. dans l'un des combats que celui-ci mena contre l'arianisme, bien implanté à la cour de Milan. A. n'hésita pas non plus à s'opposer à l'empereur Théodose. En plus de son activité théologique, il joua en Occident un rôle de précurseur dans de nombreux domaines: il sut notamment promouvoir le culte des martyrs. Père de l'Eglise, il fut l'une des figures les plus marquantes du IVe s. Patron de Milan (fête le 7 décembre).


Bibliographie
– P. Courcelle, Recherches sur Saint Ambroise, 1973
HS, I/6, 63-65, 310

Auteur(e): Eric Chevalley