03/01/2015 | communication | PDF | imprimer | 
No 1

Vibert, James

naissance 15.8.1872 à Carouge (GE), décès 30.4.1942 à Plan-les-Ouates, cath., d'Avusy. Fils de Paul Marie, garde-champêtre, et de Jeannette Hudry. ∞ 1898 Françoise Miale, fille de Pierre. Etudes de ferronnerie à l'école des arts industriels de Genève (1885-1887), diplôme de modelage et de dessin à Lyon. De retour à Genève en 1889. Il séjourne à Paris où il côtoie les poètes symbolistes (1892-1902) et travaille dans l'atelier de Rodin (1894-1898). Professeur à l'école des beaux-arts de Genève dès 1903, il est membre de la Commission fédérale des beaux-arts (1906-1908 et 1923-1926). Il réalise différents monuments sur commande, dont le Serment des trois Suisses pour le Palais fédéral (1914) et participe à la mise en place d'une identité artistique nationale. Il est aussi portraitiste. Son œuvre la plus aboutie est son groupe L'effort humain (parc du BIT, Genève, 1935). V. est le principal représentant de la sculpture symbolique en Suisse.


Bibliographie
DBAS, 1075-1077
– A. Molano Ugnivenko, James Vibert (1872-1942), mém. lic. Genève, 2008

Auteur(e): Alexandra Molano Ugnivenko