04/02/2014 | communication | PDF | imprimer
No 1

Thomkins, André

naissance 11.8.1930 à Lucerne,décès 9.11.1985 à Berlin, de Lucerne. Fils de John, architecte, et de Trudi Hersberger. ∞ 1952 Eva Schnell, artiste et éducatrice artistique, de Christianstadt (auj. Krzystkówice, quartier de Nowogród Bobrzański, Pologne). Ecole des arts appliqués de Lucerne (1947-1949). Stage de graphiste auprès d'Unilever à Schiedam près de Rotterdam (1948). Etudes à l'académie de la Grande Chaumière à Paris (1950-1951). Installé à Rheydt (1952, auj. quartier de Mönchengladbach), puis à Essen (1954), T. fut professeur de peinture et d'arts graphiques à l'académie des beaux-arts de Düsseldorf (1971-1973). En 1978, il s'établit à Zurich. Membre de l'académie des beaux-arts de Berlin (1978-1985) et de la Fondation Gottfried Keller (dès 1981). Bourse de l'Office allemand d'échanges universitaires à Berlin et professeur à l'académie d'été de Salzbourg (1982), chargé de cours de peinture et d'arts graphiques à l'académie des beaux-arts de Munich (1984). T. fut en relation avec les artistes des mouvements Fluxus, Eat Art, de la poésie concrète, de l'art conceptuel et de l'assemblage d'objets. Il réalisa des gravures, des peintures à l'huile et des dessins (crayon et plume), surréalistes et enjoués, ainsi que des vitraux. Il travailla également avec les mots, les images, les sons et les tissus, et inventa de nouvelles techniques, dont celle des lackskins.


Oeuvres
"Oh! cet écho!": André Thomkins an Serge Stauffer, 1985
– D. Schwarz, éd., Gesammelte Anagramme, 1987
Bibliographie
DBAS, 1033-1035
André Thomkins, cat. expo. Berne, 1999

Auteur(e): Tapan Bhattacharya / MK