No 1

Sulzbachner, Max

naissance 31.1.1904 à Bâle, décès 25.8.1985 à Bâle, de Bâle. Fils de Joseph et de Liliana Weiss. ∞ 1933 Bertha Stamm, divorcée Trinkler, fille d'Emil Friedrich. Apprentissage à la poste, emplois occasionnels, notamment comme ouvrier à la chaîne chez Citroën à Paris (1923-1924). S. décida de devenir peintre après avoir vu l'exposition d'Ernst Ludwig Kirchner en 1923 à Bâle et fait la connaissance de Hermann Scherer et Albert Müller. Cofondateur du groupe Rot-Blau II (1928) et du Groupe 33 (1933). Assistant artistique au Stadttheater de Bâle (1933-1934), S. travailla ensuite comme scénographe et concepteur de masques pour le Cabaret Cornichon et pour le Cabaret Cactus (dès 1942), cabaret dont il fut l'un des fondateurs, pour le festival de juin de Zurich (1943) et au Stadttheater de la ville de Lucerne (1949). Il enseigna à l'école des arts appliqués de Bâle (1942-1969). Marqué d'abord par l'expressionnisme allemand, puis par le fauvisme français, il peignit des paysages, des scènes de carnaval et des intérieurs. Il réalisa des peintures sur verre et murales, ainsi que des sculptures textiles. Participant actif du carnaval et cofondateur de la clique Basler Bebbi (1930), S. mêlait sur ses lanternes de carnaval les motifs de l'art populaire local traditionnel avec des éléments surréalistes. Illustrateur de livres pour enfants et de manuels scolaires, auteur d'histoires courtes en dialecte bâlois (Vom Sulzbi verzellt, 1973).


Bibliographie
DBAS, 1020-1021
DTS, 1774-1775

Auteur(e): Tapan Bhattacharya / UG