No 5

Sturzenegger, Hans

naissance 2.5.1875 à Zurich, décès 19.11.1943 à Zurich, prot., de Trogen. Fils de Johann Conrad, négociant, et d'Adolfine Amalie Charlotte Morstadt. Frère de Fritz ( -> 4). ∞ 1914 Gertrud Auguste Haug. Académie des beaux-arts de Karlsruhe (dès 1892, élève de Robert Poetzelberger et Leopold von Kalckreuth), cours d'eau forte auprès de Wilhelm Krauskopf et Hermann Gattiker. S. séjourna à Dachau et dans les environs et fit la connaissance d'Adolf Hölzel. Peintre. De 1898 à 1903, il exerça son art à Schaffhouse et dans la colonie de peintres dirigée par Gattiker à Rüschlikon. Après s'être perfectionné auprès de Hans Thoma à Karlsruhe (1904-1906), il revint à Schaffhouse et installa un atelier au domaine de Belair. Il fit de nombreux voyages, notamment aux Pays-Bas, dans le sud de la France, en Angleterre et en Inde (en 1911, avec Hermann Hesse, et en 1913). De 1913 à 1917, il tint un atelier à Munich, qu'il dut quitter en raison de la guerre. Il légua au musée d'Allerheiligen de Schaffhouse des œuvres de sa main, son importante collection contenant des tableaux de nombreux artistes, des lithographies de Daumier et des estampes japonaises en couleur. Peintre de paysages et de portraits surtout, S. devint après 1918 un portraitiste apprécié de la bourgeoisie de Suisse orientale. Ses œuvres de jeunesse trahissent l'influence de Hodler.


Fonds d'archives
– Journaux, carnets, correspondance et doc., AV Schaffhouse
Bibliographie
DBAS, 1019-1020
– H. von Roda, H.U. Wipf, Hans Sturzenegger, 2007 (avec liste des œuvres)

Auteur(e): Hortensia von Roda / LA