No 133

Schmid, Wilhelm

naissance 7.2.1892 à Remigen, décès 20.11.1971 à Brè (auj. comm. Lugano), de Remigen. Fils naturel d'Anna S., cuisinière. ∞ 1918 Maria Metz, cantatrice de concert, fille d'Ernst Elias. S. passa son enfance dans la famille de son oncle maternel Johann, vigneron. Il suivit une formation de dessinateur en bâtiment à Brugg. Architecte à Zurich à partir de juin 1911, il alla s'établir à Berlin en 1912 où il travailla dans plusieurs bureaux d'architectes. Première exposition d'art à Munich (1917). Membre de l'association des artistes du groupe Novembre (1918-1922 et 1930-1933). S. abandonna sa profession pour ouvrir un atelier à Paris (1924-1931), puis séjourna principalement à Berlin à partir de 1930. Bientôt qualifié de "bolcheviste de la culture" et, en 1937, d'artiste dégénéré, il s'installa au Tessin en 1938 pour échapper à des pressions croissantes. Il est considéré comme un représentant proche des modèles italiens et français du réalisme magique et de la Nouvelle Objectivité. Sa veuve ouvrit dans leur maison de Brè un musée qu'elle offrit avec une partie des œuvres à la ville de Lugano.


Bibliographie
DBAS, 942-943
Wilhelm Schmid, 1892-1971, cat. expo. Olten, 2006

Auteur(e): Tapan Bhattacharya / FP