04/09/2003 | communication | PDF | imprimer | 

Cerentino

Comm. TI, distr. de Vallemaggia, située au confluent de la Rovana et du torrent du val de Bosco, formée de neuf villages encore habités et de deux autres en ruines. Les distances et les différences d'altitude entre les villages (le "centre" se trouve à 979 m) sont considérables et accentuent l'isolement des quelques familles qui sont restées. 625 hab. en 1591, 475 en 1769, 365 en 1801, 371 en 1850, 209 en 1900, 152 en 1950, 47 en 1990, 58 en 2000. Cette baisse sensible est due avant tout à l'émigration et à l'exode rural. L'église paroissiale Notre-Dame-des-Grâces, qui existait déjà au XVe s., fut agrandie au XVIe s., lorsque C. fut détaché de la paroisse Cevio (1513); elle possède des stucs et des fresques du XVIIe s. Le sous-sol des alentours de C. est riche en calcaire, qui était utilisé dans la construction et pour la production de chaux. La délitescence du terrain fait peser sur le village une menace continue d'affaissement. Une économie de type pastoral et agricole, quasiment autarcique dans le passé, constitue depuis toujours la ressource principale de la population; durant les mois d'été, C. vit également du tourisme.


Bibliographie
– G. Mondada, Gli Statuti e ordinamenti vicinali di Cerentino, 1977

Auteur(e): Daniela Pauli Falconi / LT