No 13

Robert, Théophile [Paul-Théophile]

naissance 12.8.1879 au Ried (comm. Bienne), décès 24.2.1954 à Neuchâtel, prot., du Locle. Fils de Paul ( -> 10). Petit-neveu de Léopold ( -> 7). ∞ 1908 Agnès Miéville. R. suit sa première formation artistique auprès de son père, puis se rend à Florence (1899) et à Paris (1900-1907), où il fréquente l'Ecole des beaux-arts. Etabli à Saint-Blaise, il éprouve différents modèles artistiques (Paul Cézanne, Ferdinand Hodler, Maurice Denis), avant de repartir pour Paris (1918). Proche des puristes Amédée Ozenfant et Le Corbusier, il inscrit son œuvre dans le mouvement du retour à l'ordre classique et connaît une consécration internationale. Revenu à Saint-Blaise (1929), il s'oriente vers un art monumental religieux (Chemin de croix, église de Tavannes, 1929; décoration de l'église de Saint-Blaise, 1939).


Bibliographie
– C. Charles, Théophile Robert, 2008

Auteur(e): Laurent Langer