No 3

Reymond, Casimir

naissance 9.4.1893 à Vaulion, décès 16.7.1969 à Lausanne, prot., de Vaulion. Fils de Louis-Auguste, agriculteur, et de Cécile Amélie Buxcel. ∞ Jeannette Champ-Renaud. Après avoir étudié la peinture à l'école des beaux-arts de Genève (1910-1913), R. se tourna vers la sculpture. Il obtint la bourse fédérale des beaux-arts en 1914. R. créa un relief à motif biblique pour la cathédrale de Lausanne (1918-1919), participa à plusieurs expositions à Paris (1921-1925) et réalisa les monumentales cariatides néoclassiques en marbre pour le hall d'entrée du Tribunal fédéral (1925-1927). Il réalisa des bustes impressionnants d'artistes de son temps, comme Félix Valloton (1923) ou Charles Ferdinand Ramuz (1927). R. séjourna à Paris de 1929 à 1932. Dès 1932, il enseigna à l'école cantonale de dessin et d'art appliqué de Lausanne, qu'il dirigea en 1933-1934 et de 1945 à 1955. Sa statue de La Vendange (1943), dans le parc du Denantou à Lausanne, provoqua un scandale. Prix Wilhelm Gimmi en 1969.


Bibliographie
DBAS, 864
– E. Carey, éd., Casimir Reymond, 2012

Auteur(e): Matthias Oberli / MBA