No 1

Ravel, Edouard

naissance 5.3.1847 à Versoix, décès 8.3.1920 à Plainpalais (auj. comm. Genève), cath., de Versoix. Fils de Jean-Ami, boulanger, et de Caroline Grosfort. ∞ Marie Lancet, son élève, fille de Louis-Joseph. Apprentissage d'émailleur, puis associé de Déodate Magnin. Etudes dans les écoles d'art de Genève et auprès de Barthélemy Menn et Alfred van Muyden, qui influencent son art. Peintre de genre, de paysage (Valais), de portraits, d'histoire et illustrateur. Bon dessinateur, R. pratique aussi la peinture murale. Ami du peintre Alfred Du Mont. Professeur à l'école des beaux-arts de Genève pendant vingt-cinq ans. Il participe aux expositions universelles de Paris de 1878 et 1889 (médaille de bronze), puis d'Anvers en 1885 (médaille de bronze). Membre de la Commission fédérale des beaux-arts (1893-1894 et 1913-1915). Bien que traditionaliste dans sa conception de l'art, R. reste l'un des bons peintres de la fin du siècle, comparable à Charles Giron.


Bibliographie
SKL, 2, 598
– J. Cougnard, «Edouard Ravel», in Pages d'art, 1916, 3-24
– L. Dunand, Edouard Ravel, 1919

Auteur(e): Lucien Boissonnas