No 1

Rath, Henriette

naissance 12.5.1773 (Jeanne Henriette) à Genève, décès 24.11.1856 à Genève, prot., de Genève. Fille de Jean-Louis, marchand horloger, et d'Alexandrine Sarah Rolland. Célibataire. D'abord autodidacte, R. est à Paris élève de Jean-Baptiste Isabey (1798), qu'elle copiera souvent. Peintre portraitiste (émail, miniature, huile). A son retour à Genève en 1799, elle participe à la surveillance de l'académie des jeunes filles de la Société des Arts. En 1813 à Berne, elle peint auprès de la grande-duchesse Anna Féodorovna. Son frère, Simon R., lieutenant-général au service de Russie, meurt en 1819. L'héritage que R. et sa sœur Jeanne-Françoise feront leur permettra de mettre en œuvre la fondation du Musée Rath (ouvert en 1826). R. expose au Salon de Paris (1801-1810), à Genève, ainsi qu'à Zurich. L'importance de son mécénat a éclipsé son activité d'artiste.


Fonds d'archives
– AFam, AEG
Bibliographie
DBAS, 853
Pionnières et créatrices en Suisse romande, 2004, 324-328

Auteur(e): Lucien Boissonnas