No 1

Raggi, Antonio

naissance 1624 à Vico Morcote,décès 1.8.1686 à Rome, cath., de Vico Morcote. Fils d'Andrea. ∞ 1660/1661 Giovanna Francesconi. On ne sait rien de la formation de R. A partir de 1645, il travailla à Rome avec Alessandro Algardi et, dès 1647, avec le Bernin. Parmi les nombreuses œuvres qu'il sculpta pour le Bernin figurent le Noli me tangere (1649) dans l'église Saints-Dominique-et-Sixte, le Danube (1650-1651) pour la fontaine des Quatre-Fleuves sur la place Navone, la Cathedra Petri (1657-1664) à Saint-Pierre et l'Ange à la colonne (1668-1669) sur le pont Saint-Ange. R., connu aussi sous le nom de Lombardo, réalisa également plusieurs œuvres à titre personnel: citons le relief avec la Mort de sainte Cécile à Sainte-Agnès (1662-1666), le relief et les statues de la chapelle Ginnetti de Saint-André-de-la-Vallée (1671-1681), le cycle décoratif de l'église du Gesù (1672-1679) et la tombe de Lady Jane Cheyne pour la Old Chelsea Church de Londres (1671). Membre de l'académie de Saint-Luc (dès 1657). Personnalité éminente de la sculpture baroque romaine, R. assimila la leçon du Bernin qu'il rendit de manière personnelle. Son style se caractérise par un modelé élégant et vigoureux, par des figures élancées aux proportions allongées et un drapé vibrant et nerveux.


Bibliographie
– R.H. Westin, Antonio Raggi, 1978
The Dictionary of Art, 25, 1996, 852
DBAS, 849-850

Auteur(e): Anita Guglielmetti / DW