No 1

Patà, Cherubino

naissance 9.6.1827 à Sonogno, décès 2.2.1899 à Gordola, cath., de Sonogno. Fils d'Abbondio, berger, et d'Apollonia Tamò. ∞ 1866 Emilie Schnewlin, fille de Karl. Ecole de dessin de Locarno. P. reçoit sa première commande en 1854 (décoration de l'église de Sonogno). Portraitiste ambulant en Suisse romande (1856-1858), il s'établit à Lyon en 1860, puis se rend à Paris où, dès 1868, il expose régulièrement aux Salons. Il se lie d'amitié avec Gustave Courbet, dont il devient l'élève, l'aide et l'homme d'affaires; en 1873, il le suit dans son exil en Suisse, signant de nombreux paysages avec le peintre français. Après un voyage en Algérie, il s'installe dans les années 1880 à La Chaux-de-Fonds, puis à Gordola. Des peintures naïves de sa jeunesse aux œuvres réalistes de la maturité, la production de P. reste inégale et son appréciation a souffert du soupçon de plagiat des œuvres de Courbet.


Bibliographie
Cherubino Patà, 1827-1899, cat. expo. Ornans, 1988
Cherubino Patà, 1827-1899, cat. expo. Tenero, 1988
– A. Lanini, Cherubino Patà, 1992

Auteur(e): Pierre Chessex