17/08/2005 | communication | PDF | imprimer

Cresciano

Comm. TI, distr. de la Riviera. 1269 Crazano. 213 hab. en 1567, 145 en 1801, 282 en 1850, 595 en 1900, 499 en 1950, 606 en 1970, 468 en 1980, 587 en 2000. On a trouvé des vestiges d'habitat préhistorique (âge du Bronze) au XIXe s., alors que l'on travaillait à la voie de chemin de fer. Un diplôme impérial de 978 mentionne une cortis Crissianicum appartenant au monastère de San Pietro in Ciel d'Oro de Pavie. Comme les autres communes situées sur la rive gauche du Tessin, C. était également assujettie au chapitre du dôme de Milan, tandis qu'au XIVe s. elle fut réunie avec Osogna et Claro sous la juridiction d'un vicaire des Visconti. Au XVe s., les autorités centrales milanaises reconnurent à C. le droit d'élire un consul qui administrait la justice civile sur la base des statuts locaux. L'église paroissiale Saint-Vincent est attestée au XIIIe s. Comme dans les communes voisines, la présence de carrières de granit et d'installations pour l'extraction du sable et du gravier du Tessin joua un rôle économique important dès 1880.


Sources imprimées
MDT, série 2
Bibliographie
– V. Gilardoni, Il Romanico, 1967, 318-319
Il Comune, 1978, 105-115

Auteur(e): Giuseppe Chiesi / MFR