19/05/2004 | communication | PDF | imprimer | 
No 10

Girardet, Karl

naissance 3.5.1813 (Charles) au Locle,décès 24.4.1871 à Versailles, prot., du Locle. Fils de Charles Samuel ( -> 5). Frère d'Edouard ( -> 6). Célibataire. G. réside à Paris dès 1822, où il est élève de Léon Cogniet. D'abord peintre de genre, puis peintre d'histoire reconnu, son tableau Assemblée de protestants surprise par des troupes catholiques lui vaut en 1842 une médaille au Salon de Paris. Il voyage beaucoup, surtout en Italie. En 1842, il visite l'Egypte avec son frère Edouard et peint plusieurs toiles orientalistes. Devenu célèbre, G. est familier du roi Louis-Philippe et peintre officiel de la cour. A la chute de la monarchie, il se réfugie auprès d'Edouard et s'associe à l'"école de Brienz". De retour en France dès 1850, il poursuit une brillante carrière de peintre et d'illustrateur. Médaille de première classe à l'Exposition universelle de 1855.


Bibliographie
– M. Boy de la Tour, La gravure neuchâteloise, 1928
Biogr.NE, 2, 133-138
DBAS, 407-408

Auteur(e): Lucie Girardin-Cestone