Rancate

Ancienne commune TI, district de Mendrisio, partie de la commune de Mendrisio depuis 2009. S'étendant de la plaine du Laveggio à la colline Sant'Agata, elle comprenait notamment les hameaux de Penate et Cantone où s'élevaient des fortifications médiévales. 1190 Rancade. 250 hab. en 1591, 292 en 1643, 390 en 1702, 507 en 1769, 463 en 1801, 634 en 1850, 717 en 1900, 753 en 1950, 1353 en 2000. Habité dès l'Antiquité, R. fit partie au Moyen Age du comté du Seprio. R. est mentionné comme commune en 1335 (peut-être déjà existante à la fin du XIIIe s.). En 1798, elle adhéra à l'éphémère République de Riva San Vitale. Du point de vue administratif et ecclésiastique, R. releva de la pieve de Riva San Vitale et fut érigé en paroisse en 1528 (le curé porta le titre de prévôt dès 1731). L'église paroissiale Saint-Etienne, mentionnée en 1466, fut reconstruite et agrandie entre 1771 et 1774 (restaurations en 2005-2007). Autrefois, la commune vivait des ressources de la culture des champs, de la viticulture et de la sylviculture, complétées par celles de l'artisanat rural (lié pour l'essentiel aux moulins et à un martinet). L'émigration apportait d'autres revenus et touchait notamment les artistes et les artisans (maestranze) qui partaient pour les pays européens (surtout l'Italie, la France et la Russie) et le reste de la Suisse. Depuis les années 1950, R. connut un important développement industriel (notamment cuves à hydrocarbures, construction, confection, horlogerie, transports et ferronnerie), ainsi qu'un accroissement des voies de communication et de l'habitat. En 2005, le secteur secondaire offrait 81% des emplois (occupés le plus souvent par des frontaliers) et le secteur tertiaire 17%. En 2000, environ les quatre cinquièmes de la population active travaillent en dehors de la commune. La pinacothèque cantonale Giovanni Züst, ouverte en 1967, se trouve dans l'ancienne cure.


Bibliographie
– Renzo Calderari et al., Rancate, 1984
Immagini e memoria di un paese, cat. expo. Rancate, 2000
Archivio dei nomi di luogo: Rancate, 2006

Auteur(e): Stefania Bianchi / DW