No 7

Girardet, Eugène

naissance 31.5.1853 à Paris, décès 5.5.1907 à Paris, prot., du Locle. Fils de Paul, graveur, et de Louise Alexandrine Sandoz. Petit-fils de Charles Samuel ( -> 5), frère de Jules ( -> 9) et de Théodore Octave ( -> 13). ∞ Maria Wickham, Française. G. étudie la gravure avec son père et la peinture à l'Ecole des beaux-arts de Paris, élève de Jean-Léon Gérôme. Dès 1874, il effectue des voyages et séjours réguliers en Afrique du Nord, où il se lie avec Etienne Dinet, et en Palestine, rapportant quantité d'études et tableaux orientalistes mettant en scène des paysages et scènes de la vie quotidienne. Il expose dans divers Salons, dont celui de Paris, à la Société des peintres orientalistes français, à Munich, à Berlin et à la Société des amis des arts de Neuchâtel. Médaille d'or à l'Exposition universelle de 1889, G. participe aussi à celle de 1900 et à l'Exposition coloniale de Marseille en 1906.


Bibliographie
– M. Boy de la Tour, La gravure neuchâteloise, 1928
– R. Burnand, Les Girardet au Locle et dans le monde, 1957
– J.-P. Jelmini et al., L'art neuchâtelois, 1992
– L. Thornton, Les Orientalistes, 1993

Auteur(e): Lucie Girardin-Cestone