Novazzano

Comm. TI, distr. de Mendrisio, située sur une colline à la frontière italo-suisse, comprenant entre autres le hameau de Brusata. 875 Nepotiano, 1152 Novezano. 450 hab. en 1591, 603 en 1723, 698 en 1801, 1038 en 1850, 1254 en 1900, 1340 en 1950, 2369 en 2000. Habité dès l'époque romaine (vestiges d'un autel à Castel di Sotto), N. fit partie au Moyen Age du comté du Seprio. Il est mentionné comme commune depuis 1335. Sur le plan administratif et ecclésiastique, N. dépendait de la pieve de Balerna et fut érigé en paroisse en 1567. L'église paroissiale Saints-Cyr-et-Julitte (Saints-Jean-et-Cyr au XIIIe s.) est attestée dès 1330 mais son origine est plus ancienne (campanile roman du XIIe s.); elle fut reconstruite en 1776-1779 (dernières restaurations en 1998-1999, avec fouilles archéologiques). Autrefois commune agricole, N. a connu depuis les années 1950 un développement résidentiel et industriel important (confection, mécanique de précision). En 2005, le secteur secondaire fournissait plus de la moitié des emplois, occupés surtout par des frontaliers. Parmi les industries de la commune, on trouve une fonderie de précision avec 500 ouvriers environ. En 2000, les trois quarts de la population active étaient des navetteurs.


Bibliographie
– R. Zariatti, Briciole di storia novazzanese, 1971
– T. Bernasconi, Briciole di storia novazzanese 2, 1991

Auteur(e): Stefania Bianchi / DW