No 5

Giacometti, Giovanni

naissance 7.3.1868 à Stampa, décès 25.6.1933 à Glion (comm. Montreux), prot., de Stampa. Fils d'Alberto, boulanger à Varsovie, Bergame et Stampa, et de Caterina Ottilia Santi. Cousin au deuxième degré d'Augusto ( -> 2). ∞ Annetta Stampa, fille de Giovanni. Après l'école cantonale à Coire (1884-1886), G. partit à Munich, où il suivit les cours de l'école des arts appliqués et de deux écoles d'art privées (1886-1888); sa formation ne lui permit pas d'entrer à l'académie. C'est à Munich qu'il fit la connaissance de Cuno Amiet, avec lequel il resta lié toute sa vie. Il vécut avec lui à Paris de 1888 à 1891 (académie Julian); les deux amis passaient l'été en Suisse (en particulier chez Frank Buchser). G. séjourna en Italie de janvier à octobre 1893, puis retourna au val Bregaglia. En 1894, il rencontra Giovanni Segantini, qui fut son ami et mentor jusqu'à sa mort. L'exposition de 1898 au Kunsthaus de Zurich, avec Amiet et Ferdinand Hodler, fut un succès. Dès lors, G. exposa chaque année dans les grandes villes d'Europe. Il a laissé une œuvre abondante, comprenant notamment des autoportraits, des compositions à figures, des natures mortes et des peintures des vastes paysages du val Bregaglia. Ouvert à tous les courants modernes, il les développa, fit des recherches approfondies sur la couleur et la lumière et conçut son propre style, caractérisé par un langage chromatique lumineux. G. compte parmi les fondateurs de la peinture moderne en Suisse. Membre de la Commission fédérale des beaux-arts (1918-1921, 1931-1932).


Oeuvres
– C. Amiet, G. Giacometti; V. Radlach, éd., Briefwechsel, 2000
– V. Radlach, éd., Giovanni Giacometti: Briefwechsel mit seinen Eltern, Freunden und Sammlern, 2003
Bibliographie
Giovanni Giacometti, 2 vol., cat. expo. Winterthour, Lausanne et Coire, 1996 (avec liste des œuvres)
DBAS, 397-398
Künstlerkolonie Hellsau, cat. expo. Langenthal, 1998
– L. Dosch, Kunst und Landschaft in Graubünden, 2001, 133-144

Auteur(e): Elisabeth Ellenberger / LA