No 58

Meyer, Heinrich

naissance 16.3.1760 à Zurich, décès 11.10.1832 à Iéna, prot., de Stäfa. Fils de Johann Baptist, commerçant. ∞ 1803 Amalia Friederike von Koppenfels, de Weimar. Elève du peintre Johann Kölla à Stäfa (1776-1777), puis de Johann Kaspar Füssli à Zurich. Séjournant à Rome de 1784 à 1789, M. s'y lia en 1786 avec Goethe. Dès 1791, il vécut quelques années chez ce dernier à Weimar, où il fut maître (1792) et directeur (1806) de l'institut libre de dessin. Lors d'un voyage à Florence, Rome et Naples (1795-1797), il fit des copies au lavis de portraits antiques et de peintures modernes (Raphaël, Johann Heinrich Wilhelm Tischbein). Partisan du pur classicisme, il fut le conseiller et le collaborateur de Goethe en matière d'art et de théorie artistique. Il édita les œuvres de Johann Joachim Winckelmann (avec Johann Schulzer, vol. 3-8, 1809-1820) et une histoire de l'art grec et romain (3 vol., 1824-1836). Surnommé Kunst-M. ou Goethe-M., il se fit une réputation comme auteur d'une esquisse d'une histoire de l'art au XVIIIe s., qui figure dans un ouvrage sur Winckelmann coédité avec Goethe (Winckelmann und sein Jahrhundert in Briefen und Aufsätzen, 1805).


Bibliographie
DBAS, 721-722
– J. Klauss, Der "Kunschtmeyer", 2001

Auteur(e): Tapan Bhattacharya / PM