23/08/2005 | communication | PDF | imprimer | 

Caneggio

Comm. TI, distr. de Mendrisio, chef-lieu du cercle homonyme, comprenant le village de C. sur le versant gauche du val Muggio et, sur le versant opposé, celui de Campora (rattachée à Castel San Pietro en 2004) où furent découvertes des tombes romaines. 1209 Canegio, 1335 Canezio. 238 hab. en 1671, 213 en 1713, 223 en 1769, 227 en 1801, 406 en 1850, 419 en 1900, 393 en 1950, 287 en 1980, 343 en 2000. C. était lié au spirituel à Bruzella, dont il se sépara en 1649 pour devenir une vice-paroisse indépendante de Balerna, peut-être déjà au cours du même siècle. L'église Notre-Dame de l'Assomption, documentée dès 1566, reconstruite en 1715, a été restaurée en 1971-1975. Commune aux ressources agricoles limitées, que complétaient les revenus de l'émigration temporaire, elle axait ses activités sur l'élevage des moutons et l'exploitation des forêts, encore très intense durant la Deuxième Guerre mondiale. Avec le développement du secteur tertiaire, C. a connu dans la seconde moitié du XXe s. un certain dépeuplement et les résidents sont le plus souvent navetteurs.


Bibliographie
Il Comune, 1974, 91-109
– Martinola, Inventario, 1, 97-103

Auteur(e): Stefania Bianchi / MFR