No 7

Mercier, Louis-Sébastien

naissance 6.6.1740 à Paris, décès 25.4.1814 à Paris, Français. Fils de Jean-Louis, maître fourbisseur, de Metz. ∞ Louise-Marie-Anne Machard. Collège des Quatre-Nations à Paris. Régent de collège à Bordeaux de 1763 à 1765, M. revint ensuite à Paris et devint homme de lettres (dramaturge et journaliste). Critiquant l'académisme du théâtre classique, il écrivit une cinquantaine de pièces et des essais. De 1781 à 1784, M. résida à Neuchâtel pour y superviser la publication par la Société typographique des huits premiers tomes de son Tableau de Paris (1782-1783), les quatre derniers paraissant à Paris en 1788. Député à la Convention en 1792, proche des Girondins, il vota contre la mort du roi. Membre de l'Institut de France (1795), du Conseil des Cinq-Cents (1795-1797), professeur à l'Ecole centrale de Paris (niveau secondaire, 1797).


Bibliographie
– M. Delon, «Mercier à sa fenêtre ou la Suisse paisible et sublime», in Versants, 34, 1998, 21-31

Auteur(e): Valérie Cossy