29/04/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Besazio

Comm. TI, distr. de Mendrisio, sur le versant d'une colline à l'ouest de Mendrisio; mentionnée dès 1254, mais habitée dès l'Antiquité comme l'attestent des vestiges archéologiques romains et du haut Moyen Age. 100 hab. en 1591, 111 en 1643, 158 en 1801, 259 en 1850, 258 en 1900, 230 en 1950, 501 en 2000. Attestée comme commune en 1335 (Besatio, XVe-XVIIIe s. Besaccio), elle faisait partie de la pieve de Riva San Vitale dont elle s'émancipa au spirituel en 1579. La première église paroissiale (Saint-Antonin) est un ancien édifice d'époque indéterminée, dont le campanile aurait remplacé une tour à signaux, alors que la sacristie aurait été un corps de garde. Bâtie plus au centre, l'actuelle paroissiale de la Vierge Immaculée (1654) fut reconstruite à la fin du XVIIIe s. et restaurée en 1964. Par le passé, l'industrie du marbre, la maçonnerie, souvent exercée à l'étranger, et l'agriculture constituaient les ressources de la commune. Grâce au récent développement économique et démographique, B. est devenue une commune résidentielle, vu que les industries, notamment la confection, occupent du personnel en majorité frontalier.


Bibliographie
– C. Crespi, Besazio e le sue chiese, 1971
Il Comune, 1974, 39-49

Auteur(e): Stefania Bianchi / MFR