Iberg, von

Famille de petite noblesse, mentionnée pour la première fois en 1168 avec Rudolf, puis en 1173 avec Walther, éteinte en ligne masculine en 1361 et en ligne féminine en 1391. Ministériaux des Kibourg et des barons de Schnabelburg au milieu du XIIIe s., vassaux des Habsbourg, les von I. détenaient des gages autrichiens vers 1336/1337. Leur château fort, fief des Habsbourg en 1361, qu'ils habitaient encore au XIVe s., était situé près d'Inwil (LU). Dès le XIIIe s., ils avaient à Mellingen (localité "Im Iberg") une maison forte adossée aux remparts, qui passa par héritage aux Segesser, et portaient le titre de chevalier. Ils s'allièrent avec les Schenk de Brunegg, les Küssnacht, les Segesser et les Freienbach, possédaient des biens à Bendlikon (comm. Kilchberg ZH) et entretenaient des liens étroits avec le couvent d'Eschenbach. Walter ( -> 2) fut abbé d'Engelberg de 1250 à 1267. Ils n'ont aucune parenté avec les familles I. de Lucerne et de Willisau.


Bibliographie
– W. Merz,, Die mittelalterlichen Burganlagen und Wehrbauten des Kantons Aargau, 1, 1905, 264-266 (avec généal.)
– A. Bickel, Willisau, 2, 1982, 528-532
HS, III/1, 614-615

Auteur(e): Waltraud Hörsch / LD