Dulliker

Ancienne famille dirigeante lucernoise, de Dulliken, établie au début du XVe s. à Zofingue. Ulrich ( -> 6), homme nouveau, participant à l'entente secrète entre Niklaus Amlehn et Jost Pfyffer, fit la réussite politique de sa famille. Après lui et presque sans interruption jusqu'en 1820, des D. siégèrent aux Grand et Petit Conseils, notamment Alphons Ignaz ( -> 2) et Ulrich ( -> 8). S'ils choisirent leurs conjoints presque exclusivement au sein des familles dirigeantes lucernoises, c'est surtout Verena Vogler, fille d'un meunier de Nottwil et épouse d'Ulrich ( -> 7), qui leur apporta la fortune. La mayorie de Sempach fut propriété de la famille de 1527 à 1730. Après 1600, la famille acquit davantage de biens fonciers dans la région de Lucerne, telle la maison de campagne Eichhof en 1690. L'empereur Léopold Ier accorda la noblesse héréditaire à Karl Christoph ( -> 4) et Johann Ulrich en 1685. Anna Maria ( -> 3) et Maria Lidwina ( -> 5) occupèrent de hautes dignités en religion. La famille s'éteignit en ligne mâle en 1820, avec Alphons ( -> 1).


Fonds d'archives
– Viridarium Nobilitatis, StALU
Bibliographie
– K. Messmer, P. Hoppe, Luzerner Patriziat, 1976

Auteur(e): Gregor Egloff / CG