22/05/2014 | communication | PDF | imprimer

Arzo

Comm. TI, distr. de Mendrisio, proche de la frontière italienne. 1335 Arzio. 260 hab. en 1591, 610 en 1769, 418 en 1801, 634 en 1850, 743 en 1900, 653 en 1950, 1010 en 2000. Liée au temporel et au spirituel à la pieve (grande paroisse) de Riva San Vitale, A. devint paroisse en 1534. L'église consacrée aux saints Nazaire et Celse, mentionnée en 1456, est une construction du XVIe s., remaniée au début du XVIIe et restaurée en 1947. Village situé sur une colline, connu dès le Moyen Age pour ses carrières, A. centrait son économie sur l'extraction du marbre et l'exploitation des ressources agricoles (alpages, vignes, forêts), activités soutenues par les revenus de l'émigration temporaire voire définitive (à la fin du XIXe s., vers le Vermont). Depuis 1950, la configuration de l'économie a beaucoup changé. Plusieurs fabriques, notamment de confection, se sont ouvertes; elles occupent généralement de la main-d'œuvre féminine, souvent frontalière (80% des emplois dans la commune), alors que les résidents travaillent hors de la commune, surtout dans le tertiaire.


Bibliographie
– Martinola, Inventario, 1, 19-32
– G. Piffaretti, Pagliuzze di storia di Arzo, 1991

Auteur(e): Stefania Bianchi / MFR