No 1

Constantin, Abraham

naissance 1.12.1785 à Genève, décès 10.3.1855 à Genève, prot., de Genève. Fils de Jacob et d'Elisabeth Rival. Célibataire. Collège, école de dessin de la Société des Arts, élève de Constant Vaucher. Apprenti chez les émailleurs Henri L'Evêque, Jean-Martin Dufour, Richard, Léchaud et Jean-Jacques Soutter. A Paris dès 1807, protégé du baron Desnoyer et de François Gérard, C. est introduit auprès de l'impératrice Joséphine. Premier peintre de la manufacture de Sèvres, où il travaille dès 1813, C. est envoyé à Florence (1820-1825) où il exécute des copies d'après Raphaël. Peintre sur porcelaine du roi de France en 1826, il dirige une école dès 1828. Il vit à Rome de 1830 à 1844. C. jouit de son temps d'une renommée internationale, due à un excellent métier et à une bonne intelligence des œuvres reproduites. Ami de Stendhal, qui annota ses Idées italiennes sur quelques tableaux célèbres (1840). Légion d'honneur (1828).


Fonds d'archives
– AFam
– Arch. Manufacture de Sèvres
Bibliographie
– D. Plan, Abraham Constantin, peintre sur émail et sur porcelaine, 1930
– L.R. Schidlof, La miniature en Europe, 1964, 166
– R.M. Mason, M. Natale, Raphaël et la Seconde main, 1984, 198-218
DBAS, 229

Auteur(e): Fabienne Xavière Sturm