• <b>Jaques Berger</b><br>Affiche pour une exposition de lithographies à Lausanne en 1984 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste). De 1968 à sa mort, Berger travaille la lithographie dans l'atelier lausannois du graveur Nicolas Rutz.

No 12

Berger, Jaques

naissance 20.10.1902 à Villeneuve (VD), décès 4.9.1977 à Lausanne, prot., de Villeneuve. Fils de Jean, maître-carrier, et d'Augusta Delay. ∞ Simonne Louise Guillaud. Etudes de lettres interrompues, beaux-arts, Atelier Georges Aubert à Lausanne. B. enseigne dès 1930 à l'Atelier Aubert, de 1953 à 1968 aux beaux-arts à Lausanne. Il préside de 1939 à 1942 la Société suisse des peintres, sculpteurs et architectes. Après des débuts d'inspiration cubiste et surréaliste, B. revient à la figuration en 1936. Commandes de peintures murales dès 1943 (dont l'hôtel Beau-Séjour, Lausanne). Depuis 1954, il participe au renouveau de la peinture abstraite en Suisse (Biennale de Venise, 1958) tendant ensuite, avec ses petits formats peints à la colle, vers une recherche gestuelle de signes réduits à l'essentiel.

<b>Jaques Berger</b><br>Affiche pour une exposition de lithographies à Lausanne en 1984 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).<BR/>De 1968 à sa mort, Berger travaille la lithographie dans l'atelier lausannois du graveur Nicolas Rutz.<BR/>
Affiche pour une exposition de lithographies à Lausanne en 1984 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
(...)


Bibliographie
– S. Acatos, éd., Jaques Berger: aspects de l'œuvre tardif: 1969-1977, 1982
– N. Rutz, J.-F. Tappy, Jaques Berger, œuvre lithographié, 1984
DBAS, 96-97

Auteur(e): Pierre-André Lienhard