• <b>Auguste Baud-Bovy</b><br>Portrait du médailleur Marc-Louis Bovy (1805-1890), huile sur panneau (Musée d'art et d'histoire Genève, no inv. BA 1900-0021). Œuvre des années 1870, lorsque le peintre est en contact avec Gustave Courbet, exilé politique au bord du Léman.

No 1

Baud-Bovy, Auguste

naissance 13.2.1848 à Genève, décès 3.6.1899 à Davos, prot., de Genève et Céligny. Fils d'Henri-Georges Baud, directeur de la maison de joaillerie fondée par son beau-père. Cousin de Maurice Baud. ∞ 1868 Zoé-Jeanne-Suzanne Bovy, peintre sur émail, fille de Jules, graveur. B. signe dès lors ses tableaux Baud-Bovy. Il participe à la vie de la colonie fouriériste des Bovy, au château de Gruyères. Peintre de portrait et de paysage, élève de Barthélémy Menn, influencé par Courbet, puis par Corot. En 1875, il se lie d'amitié avec les réfugiés de la Commune, dont Courbet et Henri Rochefort. Il voyage en Espagne (1880), vit à Paris de 1882 à 1888, s'installe à la montagne à Aeschi bei Spiez. Il y peint la série des Gestes héroïques des bergers. Avec Eugène Burnand et Francis Furet, B. travaille au Panorama des Alpes bernoises (perdu), destiné à la World's Columbian Exhibition de Chicago (1893).

<b>Auguste Baud-Bovy</b><br>Portrait du médailleur Marc-Louis Bovy (1805-1890), huile sur panneau (Musée d'art et d'histoire Genève, no inv. BA 1900-0021).<BR/>Œuvre des années 1870, lorsque le peintre est en contact avec Gustave Courbet, exilé politique au bord du Léman.<BR/>
Portrait du médailleur Marc-Louis Bovy (1805-1890), huile sur panneau (Musée d'art et d'histoire Genève, no inv. BA 1900-0021).
(...)


Fonds d'archives
– Fonds Baud-Bovy, BPUG
Bibliographie
DBAS, 81 (avec bibliogr.)

Auteur(e): Valentina Anker