No 11

Balmer, Wilhelm

naissance 18.6.1865 à Bâle, décès 1.3.1922 à Bolligen, prot., de Lausen et Bâle. Fils de Johann Jakob ( -> 5). ∞ 1893 Alice Vieillard. Maturité et cours de dessin auprès de Fritz Schider à Bâle. Apprentissage de charpentier. Académie de Munich (1884-1889). Ami d'Albert Welti et d'Ernst Kreidolf. B. reçoit des commandes de portraits à Bâle. Il voyage en France, à Londres et aux Pays-Bas en 1889-1890 et copie les grands maîtres. Il travaille à Rome en 1890-1891. A Paris en hiver 1891-1892, il peint ses premiers paysages en plein air. Il s'essaie à la sculpture, encouragé par Max Leu, et fait la connaissance de Cuno Amiet. Il séjourne à Munich de 1897 à 1902 et à Florence de 1902 à 1908, tout en travaillant à l'hôtel de ville de Bâle (rénovation et peintures, 1900-1903). De nombreux paysages témoignent de ses voyages. Etabli à Berne dès 1908, il collabore à la fresque de Welti dans la salle du Conseil des Etats. Il se consacre à la peinture de genre et au portrait (nombreux tableaux, notamment de sa famille) et, surtout dans les dernières années, à la sculpture. Membre de la Commission fédérale des beaux-arts (1900-1902, 1916-1921)


Bibliographie
DBAS, 71-72 (avec bibliogr.)

Auteur(e): Tapan Bhattacharya / PL