Auriol, Charles-Joseph

naissance 13.11.1778 à Genève, décès 25.5.1834 à Choully (comm. Satigny), prot., de Genève. Fils de Pierre-Elisée et d'Anne-Elisabeth Turrettini. ∞ 1811 Anne-Jeanne Dunant, fille de Philippe, rentier. Elève à Genève et Berne de Pierre-Louis De la Rive, à Paris de François-André Vincent et Anne-Louis Girodet-Trioson, séjour à Rome, à Genève dès 1810. A. expose régulièrement à Genève depuis 1798, à Paris en 1812, à Zurich et Berne de 1817 à 1830. Membre de la Société des arts en 1816 et du Comité des beaux-arts. Auteur de paysages souvent animés de références historiques, A. mêle néoclassicisme et romantisme d'inspiration germanique. La vivacité de son coloris lui fut parfois reprochée, ainsi que son penchant pour les effets étranges, en particulier les brouillards, tandis que l'on appréciait mieux ses paysages de neige. Sa réputation est modeste, mais son goût pour l'expérimentation poétique, hérité de son maître Girodet-Trioson, mérite aujourd'hui de retenir l'attention.


Bibliographie
– D. Buyssens, Peintures et pastels de l'ancienne école genevoise, 1988, 28-30

Auteur(e): Danielle Buyssens