Vaglio

Ancienne comm. TI, distr. de Lugano, ayant fusionné en 2001 avec Cagiallo, Lopagno, Roveredo, Sala Capriasca et Tesserete pour former la comm. de Capriasca. Le village est situé au milieu du val Capriasca. 1241 Valio et Vallio. 260 hab. en 1574, 214 en 1638, 230 en 1779, 236 en 1850, 220 en 1900, 210 en 1950, 496 en 2000. Relevant de la pieve du val Capriasca, V. est mentionné comme commune dès 1289. La tour (attestée en 1310) et l'habitat médiéval (abandonné au XVIe s.) de Redde se trouvent dans la forêt au sud du village. En 1500, celui-ci fut saccagé par les guelfes pendant les combats avec les gibelins. Au spirituel, V. dépendit toujours de la paroisse de Tesserete. Construite en 1916 dans le style Art nouveau, l'église, dédiée aux saints Antoine de Padoue, Jacques et Philippe, comprend des éléments néogothiques et néoromans. L'oratoire de la Madone de Casletto fut construit en 1639-1640 sur une ancienne chapelle, mentionnée en 1577. Autrefois, les habitants vivaient des revenus de l'agriculture et de la sylviculture, complétés par ceux de l'émigration saisonnière. Dans la seconde moitié du XXe s., V. est devenue une commune résidentielle. En 2000, 84% de la population active travaillaient à l'extérieur, principalement dans l'agglomération de Lugano.


Bibliographie
– F. Zappa, éd., Valli di Lugano, 1990
Rivista di Lugano, 10.12.1999

Auteur(e): Eva Camenisch Luisoni / DW