No 1

Zingg, Adrian

naissance 15.4.1734 à Saint-Gall, décès 26.5.1816 à Leipzig, cath. (?), de Saint-Gall. Fils de Bartholomäus, armurier et graveur sur acier, et d'Ursula Tobler. Formation chez le graveur sur cuivre Johann Rudolf Holzhalb à Zurich (1753-1757), puis chez Johann Ludwig Aberli à Berne. Après avoir travaillé avec Johann Georg Wille à Paris (1759-1766), Z. enseigna à l'académie des beaux-arts de Dresde la gravure et (avec le titre de professeur dès 1803) le dessin de paysage. Membre de l'Académie impériale et royale des beaux-arts de Vienne (1769) et de l'Académie prussienne de Berlin (1787). Avec Anton Graff, Z. découvrit la Suisse saxonne comme motif artistique. Par ses œuvres, son enseignement et ses manuels sur le dessin et la peinture de paysage, il contribua à la naissance de la conception romantique de la nature en Allemagne.


Bibliographie
Facetten der Romantik, cat. expo. Olten, 1999, 142-145, 154
DBAS, 1166-1167
– M. Harald, «Die Schweizer Künstler Anton Graff und Adrian Zingg in Dresden», in Dresdner Hefte, 78, 2004, 14-22
– S. Weisheit-Possél, Adrian Zingg (1734-1816), 2010
Adrian Zingg, Wegbereiter der Romantik, cat. expo. Dresde et Zurich, 2012

Auteur(e): Marc Fehlmann / AMC