No 1

Steffan, Johann Gottfried

naissance 13.12.1815 à Wädenswil, décès 16.6.1905 à Munich, prot., de Wädenswil. Fils de Hans Rudolf, paysan, et d'Elisabeth Huber. ∞ 1840 Emilie Hofmann, sa demi-sœur non consanguine. Apprentissage auprès du lithographe Friedrich Allamand dès 1831. S. s'établit à Munich en 1833 et poursuivit sa formation dans l'atelier de lithographie Zach et Bodmer. Après avoir suivi des cours de dessin au polytechnicum et à l'académie, il renonça à la lithographie pour se tourner vers la peinture de paysage à partir de 1840. Depuis Munich, il fit de nombreuses excursions à la montagne et au bord des lacs, notamment avec les peintres Rudolf Koller et Otto Frölicher, ainsi qu'avec son beau-fils Traugott Schiess. Cofondateur en 1848 de l'Association suisse de Munich. Peintre de paysages idéalisés qui trouvèrent preneur surtout auprès des touristes, S. resta toute sa vie fidèle au naturalisme.


Bibliographie
DBAS, 999-1000
Grüner Heinrich: Lebensläufe zwischen Scheitern und Erfolg, cat. expo. Pfäffikon et Wädenswil, 2005, 162-165
– E. Sandor-Schneebeli, Johann Gottfried Steffan, 2009

Auteur(e): Tapan Bhattacharya / EVU