No 2

Obrist, Hermann

naissance 27.5.1862 à Kilchberg (ZH), décès 26.2.1927 à Munich, prot., de Zollikon. Fils de Caspar, médecin, et d'Alice Jane Grant Duff, d'une famille noble d'Eden (Ecosse). ∞ 1898 Marie-Luise Lampe, de Leipzig. La famille O. s'établit en 1867 à San Remo (Ligurie), en 1870 à Paris, puis revint la même année en Suisse. Après la séparation de ses parents, O. suivit sa mère à Weimar en 1876. En 1885-1886, il étudia les sciences naturelles et la médecine à Heidelberg et fit plusieurs voyages durant lesquels il eut des visions qui déterminèrent sa vocation d'artiste. Après avoir décidé en 1887 de suivre cette voie, il s'inscrivit à l'école des arts appliqués de Karlsruhe pour y apprendre les différentes techniques artistiques et suivit en Thuringe un apprentissage de poterie paysanne. Il reçut une distinction pour ses céramiques et ses meubles à l'Exposition universelle de Paris de 1889. Il entra en 1890 dans la classe de sculpture de l'académie Julian à Paris. L'année suivante, O. s'installa à Berlin où il gagna sa vie principalement comme journaliste des pages culturelles. En 1892, la vente d'un modèle de fontaine lui donna les moyens de déménager à Florence où il ouvrit, avec la Lausannoise Berthe Ruchet, un atelier de broderie, déplacé à Munich en 1895 et fermé en 1900. Ses broderies ornementales et ses sculptures connurent un succès croissant en Allemagne. O. fut cofondateur des Ateliers réunis pour l'art et l'artisanat et fit une carrière de créateur Art nouveau. Il fonda à Munich en 1902, avec Wilhelm von Debschitz et d'autres artistes, les Ateliers d'enseignement et d'essai des arts appliqués et des beaux-arts où il dirigea la section modelage et sculpture jusqu'en 1904. O. s'engagea ensuite dans une intense activité d'auteur et de conférencier et entretint des relations avec d'autres artistes, comme Wassily Kandinsky.


Bibliographie
DBAS, 789-791
NDB, 19, 406-407
– D. Rinker, Der Münchner Jugendstilkünstler Hermann Obrist (1862-1927), 2001
Hermann Obrist, cat. expo. Zurich, 2009

Auteur(e): Annemarie Bucher / LA