05/05/2011 | communication | PDF | imprimer | 
No 1

Luginbühl, Bernhard

naissance 16.2.1929 (Hans Bernhard) à Berne,décès 19.2.2011 à Langnau im Emmental, sans confession, de Berne. Fils de Hans, boucher, et d'Elise née L. ∞ Ursi Maiacher, céramiste et sculptrice. Apprentissage de tailleur de pierre à Berne et études à l'école d'arts appliqués (1945-1948), formation autodidacte à la sculpture du fer (1949). Dès cette époque, L., également tourné vers l'art action, travailla comme sculpteur de fer, dessinateur, graphiste, réalisateur cinématographique et auteur de journaux intimes. Il détruisit sa première sculpture de fer, un taureau fait de tôles soudées datant de 1949, avec l'ensemble de ses premières œuvres figuratives. L. trouva sa propre expression en 1953 dans la construction métallique abstraite et devint l'un des principaux représentants de la sculpture mécanique de Suisse. Ses œuvres, réalisées à l'aide de déchets métalliques ou d'éléments forgés, doivent être comprises comme des métamorphoses d'énergies vitales, souvent animales. Elles incarnent agressivité, soif de liberté, fougue, mais aussi forces destructives menaçantes. Elles sont parfois de taille imposante - le Donauatlas (1977) mesure 23 m de long - et comportent des éléments mobiles. A partir de 1975, L. travailla provisoirement avec des moules de bois pour pièces de fonte dont il fit des formes organiques au foisonnement baroque. A dater des années 1980, les sculptures de fer furent parfois réalisées en collaboration avec ses fils Brutus, Basil et Iwan. En tant que réalisateur cinématographique, L. s'éleva énergiquement contre la destruction des fermes bernoises causée par l'urbanisation (Kleiner Emmentalfilm, 1970). A partir de 1976, L. enflamma de grandes constructions de bois truffées de fusées et de feux d'artifice, qui traçaient dans le ciel des signes selon un scénario donné. Sous la forme d'une fondation, L. a ouvert en 1998 à Mötschwil un parc qui rend accessible au public une grande partie de ses sculptures monumentales.


Bibliographie
DBAS, 661-662
– J. Hesse, Bernhard Luginbühl, 2003

Auteur(e): Matthias Frehner / AN