Billieux [de]

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

Famille de l'ancien évêché de Bâle, originaire de Fregiécourt, Alle, Saint-Ursanne et Porrentruy. A cette dernière branche, éteinte en 1832 avec Ignace ( -> 4), appartient Dominique Joseph ( -> 3), anobli en 1782 sous le nom de B. d'Ehrenfeld. La branche de Saint-Ursanne accède aux plus hautes fonctions publiques de la cité, remplissant souvent la charge de maître-bourgeois, dès la fin du XVIe s. Plusieurs membres sont nommés lieutenants du prince-évêque de Bâle pour la prévôté de Saint-Ursanne. D'autres, nombreux, entrent en religion dans divers ordres. La Fondation B.-Faber (encore existante), pour la formation professionnelle ou les études de jeunes gens et jeunes filles de Porrentruy, a été instituée par Marie Marguerite Victoire B. (1725-1806), veuve d'Ursanne Conrad, docteur en droit, lieutenant de Saint-Ursanne et conseiller aulique (dès 1769), et fille de Nicolas Faber, médecin du prince-évêque, décédée sans postérité. L'ouverture de la succession, qui portait sur une fortune importante, suscita une foule de revendications des parents éloignés, faisant valoir leurs droits à l'héritage à l'instigation de Joseph Alexis Bennot, juge au tribunal de Delémont et lui aussi parent éloigné.


Bibliographie
– A. Rais, Livre d'or des familles du Jura, 1, 1968, 195-199

Auteur(e): François Noirjean