Pura

Comm. TI, distr. de Lugano, située sur une vaste terrasse de la vallée de la Magliasina (moyen Malcantone), comprenant les hameaux de Magliasina et de Moriscio. 751-760 Piura (d'après une copie du XVIIe s.), ancien nom all. Purren 457 hab. en 1670, 591 en 1850, 483 en 1900, 487 en 1950, 625 en 1970, 1040 en 2000. Au Moyen Age, diverses institutions religieuses y possédaient des biens (le monastère de San Pietro in Ciel d'Oro de Pavie, le chapitre cathédral de Côme, l'abbaye de Disentis et le chapitre de la pieve d'Agno). P. dépendit de la paroisse d'Agno avant de s'en séparer en 1603. Mentionnée en 1352, l'église paroissiale Saint-Martin fut transformée vers 1580 et agrandie entre 1642 et 1658. Autrefois, les habitants vivaient des ressources de l'agriculture, de l'élevage et de l'économie laitière (fromagerie coopérative ouverte en 1890) qu'ils complétaient par les revenus traditionnels de l'émigration (surtout des tuiliers vers l'Italie au XIXe s.). Depuis les années 1960, P. a connu un important développement résidentiel; en 2000, environ les trois quarts de la population active travaillaient à l'extérieur, surtout à Lugano.


Bibliographie
– E. Ruggia, S. Vassere, éd., Pura, 1999
Rivista di Lugano, 25.11.2005 (no special)

Auteur(e): Bernardino Croci Maspoli / DW