No 5

Borgeaud, Marius

naissance 21.9.1861 à Lausanne, décès 16.7.1924 à Paris, prot., de Pully, Paudex et Lausanne. Fils de Charles Eugène Louis, rentier, et de Suzanne Anna de Trey. ∞ Madeleine Gascoin, fille d'un négociant de Nantes. Etudes à l'école industrielle de Lausanne, interrompues pour un apprentissage bancaire à Marseille. Après avoir dilapidé à Paris la fortune héritée de son père, B. décide, au tournant du siècle, de se consacrer à la peinture et suit les cours de l'académie Humbert. De 1903 à 1909, il peint des paysages impressionnistes. En 1908, il découvre la Bretagne, où il revient chaque année. A partir de 1910, il représente surtout des scènes d'intérieur. Après sa rencontre, vers 1917, avec sa future épouse, apparaissent de nouveaux thèmes, liés à la présence féminine. Si dès 1905, B. expose dans les Salons parisiens, ce n'est qu'en 1919 qu'il connaît la notoriété. Sous l'influence de Cézanne et de Vallotton, le style anecdotique des débuts fait place à une facture plus dépouillée.


Bibliographie
– E. Carey, Marius Borgeaud, 1993
– E. Carey, «Marius Borgeaud (1861-1924)», in Chasse-Marée, no 60, 1994, 64-75
– B. Wyder, Marius Borgeaud, 1999 (avec liste des œuvres)

Auteur(e): Edith Carey