Valär

Famille dirigeante de Fideris, Jenaz et Davos. Les V. sont mentionnés dès 1396 comme ammans (au nom des seigneurs) de la juridiction de Castels (Jenaz, Fideris, Luzein). A Fideris, ils détenaient une partie de la dîme, traitaient avec la paroisse et furent dès 1594 propriétaires des bains, fief autrichien, qu'ils partagèrent dès 1636 avec la famille Sprecher de Luzein. Ils firent partie de la clientèle rapprochée des seigneurs von Matsch (1490). La branche de Fideris, la plus importante historiquement, s'éteignit à la mort de Paul (décès1684), landamman de la Ligue des Dix-Juridictions, qui acquit le château de Vorburg près de la forteresse de Grimmenstein (comm. Sankt Margrethen). Son frère Jakob ( -> 2), landamman de la Ligue des Dix-Juridictions, fut à l'origine d'une nouvelle lignée à Davos. Les V. de Jenaz existent encore au début du XXIe s.


Bibliographie
Almanach généal. suisse, 3, 452-476
– M. Valèr, Sechs Jahrhunderte Davoser Geschichte, 1912, 57
– K. Huber, Rätisches Namenbuch, 2, 1985, 535
– H. Simmen, «Aus der Geschichte der Familie Valär», in BM, 1997, 415-431

Auteur(e): Florian Hitz / BAP