03/03/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Origlio

Comm. TI, distr. de Lugano, située dans une cuvette d'origine glaciaire à proximité d'un petit lac homonyme, comprenant le hameau de Carnago. 1335 Orellio. 302 hab. en 1574, 370 en 1682, 203 en 1799, 229 en 1850, 215 en 1900, 220 en 1950, 492 en 1980, 1158 en 2000. Au Moyen Age, une tour est attestée à O. qui faisait partie de la communauté de la vallée de Lugano. En 1484, le village fut touché par la peste. Au XVe s., il dépendait du duché de Milan, auquel il fournissait des armes et des soldats. Lorsqu'il passa sous la domination des Confédérés, O. fut rattaché au bailliage, puis au district de Lugano (dès 1803). L'église Saint-Victor-le-Maure à Carnago, construite à la place d'une ancienne église du VIIIe s., devint paroissiale en 1570. L'église dédiée à saint Georges et à la Vierge Immaculée (la construction actuelle date du XVIIe s.) a été décorée de stucs et de fresques de belle qualité; elle devint paroissiale en 1812. L'économie traditionnelle reposait sur la viticulture, la sériciculture et l'élevage du bétail. Depuis les années 1950, O. est devenue une commune résidentielle et touristique; sa population a ainsi augmenté (elle a doublé dans les années 1980).


Bibliographie
– F. Zappa, éd., Valli di Lugano, 1990
– S. Vassere, éd., Origlio, 1995

Auteur(e): Vanessa Giannò / DW