Cabalzar, de [von]

Famille dont le premier représentant connu est Antoni Baltzar, cité dans la première moitié du XVe s. dans le censier de la paroisse de Degen et dans l'obituaire de Pleif. Malgré des armoiries presque identiques, aucun document ne prouve une parenté avec les Andergia de la Mesolcina. Sous l'Ancien Régime, les C., dont le plus connu est Martin ( -> 1), donnèrent de nombreux baillis, landammans et bannerets à la haute juridiction de la Lumnezia, et remplirent les charges de président de la Ligue grise, de commissaire, vicaire (juge) et gouverneur général en Valteline. Ils firent des carrières militaires, surtout en France. De Degen, ils essaimèrent à Sevgein, Rueun, Trun, Riein et Alvaneu.


Bibliographie
– A. Maissen, Die Landrichter des Grauen Bundes, 1424-1799, 1990, 43-45

Auteur(e): Duri Blumenthal / PM