21/05/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Monteggio

Comm. TI, distr. de Lugano, située dans le bas Malcantone, à la frontière avec l'Italie, comprenant vingt-six hameaux dont Brusata, Castello, Fornasette, Lisora, Molinazzo et Ponte Cremenaga. 1466 da Montegio. 619 hab. en 1850, 802 en 1900, 606 en 1950, 784 en 2000. Jusqu'en 1819, le centre actuel de M. s'appelait Albio comme le château des Capitanei de Sessa. L'oratoire Saint-Adalbert de Castello, mentionné en 1428, fut édifié sur les ruines du château. Au Moyen Age, l'histoire du village suivit celle de Sessa; comme les autres communes situées sur la Tresa (Ponte Tresa et Croglio), M. fut une "terre privilégiée" en raison du rôle défensif confié à ses habitants. Les exonérations fiscales accordées par les ducs de Milan au XIVe s. furent confirmées par les Confédérés en 1513. Au spirituel, M. relève de Sessa. De nombreuses activités manufacturières sont attestées par la présence de fours, de moulins, de martinets, de pêcheries et d'une scierie. Vers le milieu du XIXe s., on exploitait la tourbe et il y avait une fonderie (à Molinazzo). A la fin du XXe et au début du XXIe s., diverses entreprises commerciales et industrielles se sont installées dans le fond de la vallée.


Bibliographie
– F. Bertoliatti, Profilo storico di Sessa, 1942
– V. Chiesa, Lineamenti storici del Malcantone, 1961
BSSI, 2004, 245-246

Auteur(e): Bernardino Croci Maspoli / AMC