05/11/2008 | communication | PDF | imprimer

Montagnola

Ancienne comm. TI, distr. de Lugano, formant depuis 2004 avec Agra et Gentilino la comm. de Collina d'Oro. Le vaste territoire de M. comprend de nombreux hameaux et englobe la partie médiane de la Collina d'Oro allant du golfe d'Agno au Pian Scairolo. 1226 Montegnola. 551 hab. en 1850, 678 en 1900, 930 en 1950, 1646 en 1980, 2092 en 2000. La réunion des biens du monastère de Saint-Abonde de Côme conduisit probablement à la création du concilium (communauté) Sancti Abundii (1335) comprenant Gentilino et M. avec les hameaux de Viglio, Orino, Arasio, Certenago, Poporino, Barca et Scairolo. Un inventaire du couvent comasque atteste la présence d'une forteresse à Arasio, située peut-être au centre d'une châtellenie dont les frontières coïncidaient avec celles du concilium. M. relève de la paroisse Saint-Abonde de Gentilino. Les chapelles Saint-Sylvestre (Arasio) et Saints-Nazaire-et-Celse sont mentionnées pour la première fois en 1270 et en 1442. Commune de tradition agricole, M. connut aussi l'émigration d'architectes et de maestranze (familles Gilardi, Lucchini, Berra et Camuzzi). Ces émigrants parcoururent toute l'Europe, en particulier la Russie, et acquirent une grande renommée en réalisant des œuvres importantes. Grâce à son climat agréable et à son emplacement, M. attira des personnalités célèbres, dont Hermann Hesse. Un musée dédié à l'écrivain a ouvert ses portes en 1997. De 1923 à 1927, la localité fut le siège de la prestigieuse imprimerie de Giovanni Mardersteig (Officina Bodoni). Depuis 1956, M. accueille une école internationale (The American School in Switzerland) fréquentée en 2006 par environ 450 étudiants de différentes nationalités. Au fil des années, M. s'est transformé en zone résidentielle luxueuse en partie à cause de sa proximité avec Lugano.


Bibliographie
– M. Agliati, A.M. Redaelli, Storia e storie della Collina d'Oro, 2 vol., 1977-1978

Auteur(e): Bernardino Croci Maspoli / AMC