05/01/2010 | communication | PDF | imprimer

Melano

Comm. TI, distr. de Lugano, située sur la rive est du lac de Lugano, au pied du Monte Generoso. 799 Mellani, 1192 Melano. 100 hab. en 1591, 193 en 1702, 205 en 1769, 351 en 1801, 368 en 1850, 584 en 1900, 529 en 1950, 1102 en 2000. Nécropole de l'époque romaine. L'abbaye bénédictine Saint-Ambroise de Milan eut des possessions à M. (mentionnées en 847). Au Moyen Age, la ville de Côme contrôlait le port de M., qui eut une importance stratégique, dans le cadre du conflit avec Milan au début du XIIe s. Au bas Moyen Age, des remparts séparaient M. de Capolago; mentionnés en 1449, ils allaient du Monte Generoso aux rives du lac. En 1798, la localité adhéra à l'éphémère République de Riva San Vitale. Au spirituel, M. releva de cette même localité, avant d'être érigé en paroisse en 1591. L'église paroissiale Saint-André, mentionnée au XVe s., fut reconstruite en 1846-1850 et restaurée en 1992-1994. Mentionné au XIVe s, le sanctuaire de la Madonna del Castelletto est l'un des lieux de pèlerinage les plus populaires du Tessin. Il fut construit en 1634-1637 sur un édifice roman et restauré en 1985-1987. Autrefois, M. vivait principalement de l'agriculture, de l'élevage, de la sylviculture et des ressources provenant de l'émigration saisonnière. En 1840, Giovanni Battista Fogliardi ouvrit dans la commune l'une des premières filatures de soie du Tessin. Au début du XXIe s., le tourisme constituait l'une des principales ressources de M.


Bibliographie
Il Comune, 1978, 253-268

Auteur(e): Giuseppe Negro / DW