11/02/2010 | communication | PDF | imprimer | 

Gentilino

Ancienne comm. TI, distr. de Lugano, formant depuis 2004 la comm. de Collina d'Oro avec Agra et Montagnola. Située sur le versant nord de la colline, G. comprend également le hameau de Viglio. 1210 Gentarino. 470 hab. en 1591 (avec Montagnola), 333 en 1850, 427 en 1900, 558 en 1950, 1328 en 2000. Au haut Moyen Age, elle faisait partie de la cour royale d'Agnuzzo que l'empereur Louis le Pieux donna au clergé de Côme en 818 et qui devint ensuite propriété du monastère de Saint-Abonde au cours du XIe s. Le regroupement des biens du monastère comasque détermina probablement la création du Concilium (circonscription) Sancti Abundii (1335) comprenant, outre G. et Viglio, Montagnola et ses hameaux. Le rachat des droits du monastère, que la commune entreprit au début du XVIIIe s., déchaîna un long conflit qui impliqua aussi les cantons suisses. On suppose que l'origine de l'église Saint-Abonde, centre de la circonscription (concilium) homonyme où a été implantée la vice-paroisse, remonte au XIe s., même si la première mention écrite date de 1140. L'aspect actuel de l'édifice est dû à un agrandissement du XVIIe s. Outre l'activité agricole traditionnelle, il y eut aussi une forte émigration d'ouvriers du bâtiment. Jouxtant Lugano, G. se caractérise par son aspect résidentiel.


Bibliographie
– M. Agliati, A.M. Redaelli, Storia e storie della Collina d'oro, 2 vol., 1977-1978

Auteur(e): Bernardino Croci Maspoli / MFR