11/02/2010 | communication | PDF | imprimer

Fescoggia

Comm. TI, distr. de Lugano. Village du haut Malcantone, situé sur une terrasse (837 m) du mont Torri. 1226 Fescozia. 131 hab. en 1801, 177 en 1850, 149 en 1900, 83 en 1950, 72 en 1980, 105 en 1990, 88 en 2000. Un document de 1296 rappelle que F. était propriété à part entière du chapitre cathédral de Côme, caractéristique qui, dans le Luganais, ne se retrouve qu'à Agnuzzo. Le document mentionne aussi un castellum de Arina dont on ne sait rien. Le monastère comasque de Saint-Abonde possédait le droit de dîme, qu'il vendit en 1579 à la communauté (vicinanza) de Breno. F. fait partie de la paroisse de Breno; l'oratoire dédié à saint Sylvestre, fut érigé à la fin du XIIIe s. sur un autre édifice, consacré à Notre-Dame-des-Neiges, et transformé à la fin du XVIIIe s. Le territoire communal, délimité au XVe s., comprend aussi les montagnes de Lot et l'alpage de Firinesc. Jusqu'à la fin du XIXe s., les habitants pratiquaient le nomadisme pastoral du côté du versant oriental des monts Santa Maria et Cervello. Au cours du XIXe s., sur le mont Torri, on exploita des mines de fer; un fourneau réduisait le minerai (hématite). En 2000, plus de 80% de la population active travaillait hors de la commune.


Bibliographie
– V. Chiesa, Lineamenti storici del Malcantone, 1961
Almanacco Malcantonese e bassa Valle del Vedeggio, 1985, 39-83

Auteur(e): Bernardino Croci Maspoli / MFR