Cureggia

Ancienne commune TI, district de Lugano, partie de la commune de Lugano depuis 2004. Sur une terrasse panoramique du mont Boglia. 1329 Curezia. 62 hab. en 1799, 53 en 1850, 47 en 1900, 24 en 1950, 112 en 2000. L'évêque de Côme avait des droits fonciers à C. (1336) et les Rusca de Côme y possédaient des biens, vendus à la commune de Sonvico en 1454. L'oratoire de Saint-Gothard, attesté en 1561, mais datant du XIVe s., reconstruit en 1591, dépend de l'église Sainte-Marie de Pazzalino (Pregassona). C. était une communauté agricole, née probablement de l'installation définitive de familles de Pregassona et Viganello venues exploiter la montagne; les habitants gagnaient aussi leur vie en émigrant. C. compte au nombre des communes tessinoises les plus petites et les plus pauvres; à leur image, elle a naturalisé plusieurs milliers d'étrangers au début du XXe s., pour soulager ses finances par la perception des taxes de naturalisation. Sa célèbre fête annuelle a aujourd'hui perdu de son importance traditionnelle.


Bibliographie
– L. Brentani, Miscellanea storica ticinese, 1926, 189, 195, 304
– I. Marcionetti, Cristianesimo nel Ticino, 1, 1990, 185

Auteur(e): Antonio Gili / MFR