• <b>Ami Lullin</b><br>Portrait vers 1817-1818. Gravure sur acier par  Pierre Audouin (Bibliothèque de Genève). Partisan inconditionnel de la Restauration, Ami Lullin eut droit à la publication d'un portrait à titre posthume par Pierre Audouin, graveur à la cour de France.

No 3

Lullin, Ami

naissance 22.2.1748 à Genève, décès 4.12.1816 à Genève, prot., de Genève. Fils de Jean-Louis, pasteur et bibliothécaire, et de Charlotte Boissier. ∞ 1) 1779 Marie-Louise Buisson, fille de Léonard, 2) 1783 Louise Aubert, fille de Pierre. Etudes de lettres et de philosophie à l'académie de Genève (thèse en physique, 1766). Avocat (1770), membre du Conseil des Deux-Cents (1775), secrétaire de la justice (1776-1777), châtelain de Jussy (1780-1781), membre du Petit Conseil (1781-1792), syndic (1790). Etant l'un des chefs du parti aristocratique des Constitutionnaires, L. fut emprisonné par les Représentants d'avril à juin 1781, condamné à quatre ans de prison en 1792 et condamné à mort par contumace par le tribunal révolutionnaire en 1794. Réfugié à Archamps (Haute-Savoie) pendant l'occupation française, il fit partie du comité secret préparant le retour à l'indépendance. Chef du gouvernement provisoire (1813), premier syndic en 1814 et 1815, L. fut un ferme artisan de la Restauration à Genève.

<b>Ami Lullin</b><br>Portrait vers 1817-1818. Gravure sur acier par  Pierre Audouin (Bibliothèque de Genève).<BR/>Partisan inconditionnel de la Restauration, Ami Lullin eut droit à la publication d'un portrait à titre posthume par Pierre Audouin, graveur à la cour de France.<BR/>
Portrait vers 1817-1818. Gravure sur acier par Pierre Audouin (Bibliothèque de Genève).
(...)


Fonds d'archives
– AFam, AEG
Bibliographie
Livre du Recteur, 4, 374

Auteur(e): Jean de Senarclens