Certara

Ancienne commune TI, district de Lugano, partie de la commune de Lugano depuis 2013. Village situé sur le versant gauche du val Colla supérieur, entre les Denti della Vecchia et le Gazzirola, près de la frontière italienne. 1264 Certara. 100 hab. en 1591, 150 en 1791, 102 en 1808, 142 en 1850, 181 en 1900, 136 en 1950, 52 en 1990, 65 en 2000. Mentionné au XIIIe s. (avec son église Saint-Pierre martyr), C. fut probablement à l'origine une simple station de transhumance des habitants de la curtis de Sonvico et de la communauté formée de Colla, Insone, Scareglia, Signora et Piandera. La paroisse de C. fut érigée en 1899: auparavant le village relevait de Colla (Saint-Pierre); mais, en 1591 déjà, il disposait de bénéfices, de son baptistère, de son cimetière et, dès 1670, de son curé; la chapelle Saint-Roch, qui remonte au XVIIe s., a été complètement rénovée. C. vivait de l'agriculture et de l'élevage et des gains des émigrants (étameurs et chaudronniers); depuis la fin du XIXe s., avec le déclin du secteur primaire et l'urbanisation de l'agglomération de Lugano, le village se dépeupla peu à peu et nombre de maisons sont désormais utilisées comme résidences secondaires.


Bibliographie
– G. Rovelli, La Castellanza di Sonvico, 1927 (21983), 25, 51
– F. Zappa, éd.Valli di Lugano, 1990

Auteur(e): Antonio Gili / CHR